Passer au contenu principal

Projets de recherche en immunothérapie et thérapie cellulaire : octroi de 11,1 M$ par la Fondation canadienne pour l’innovation

Projets de recherche en immunothérapie et thérapie cellulaire : octroi de 11,1 M$ par la Fondation canadienne pour l’innovation

11,1 M$, c’est la somme que recevra le Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CR-HMR) du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal pour deux projets portant sur l’immunothérapie et la thérapie cellulaire. La nouvelle ayant été confirmée plus tôt par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Le soutien offert par la FCI est rendu possible grâce à un appui financier du gouvernement du Canada en partenariat avec le gouvernement du Québec.

Projet de recherche pour améliorer l'immunothérapie du cancer basée sur notre expertise sur l'identification et la fonction des récepteurs des lymphocytes T et des voies de signalisation

Grâce à ce financement, dont la demande a été faite par les chercheurs du CR-HMR et professeurs à l’Université de Montréal, Dr Christopher Rudd et Dre Nathalie Labrecque, en collaboration avec des chercheurs du CR-HMR et du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM), le CR-HMR recevra une somme 9,9 M$ pour déployer des projets visant à définir de nouveaux modes de régulation des lymphocytes T afin d’améliorer l’immunothérapie du cancer. Ce projet inclut aussi du financement afin d’appuyer les travaux de recherche de nos collaborateurs au CRCHUM et de consolider les collaborations entre nos deux institutions au sein de l’Université de Montréal.

Les lymphocytes T sont un type de globules blancs qui attaquent les virus, bactéries et autres envahisseurs étrangers. En plus de contribuer à l’élimination des agents pathogènes, les lymphocytes T ont la capacité d’éliminer les cellules cancéreuses.

Leurs travaux permettront de :

  • découvrir les voies cellulaires et moléculaires qui favorisent les réponses des lymphocytes T contre les antigènes du cancer
  • développer de nouvelles immunothérapies pour améliorer le traitement des patients atteints de cancer.

Le financement accordé par la FCI permettra notamment de faire l’acquisition d’équipements de pointe pour des analyses cellulaires et moléculaires ainsi que de créer un espace de recherche translationnelle partagé entre le CR-HMR et le Centre d’excellence en thérapie cellulaire afin d’assurer le transfert des découvertes vers les patients.

« Nous sommes très heureux que nos efforts avec l’appui de nos collègues du CR-HMR aient permis l’obtention de cette subvention qui permettra de développer les infrastructures requises pour le succès de nos chercheurs et du CR-HMR. Ce financement permettra de soutenir la recherche fondamentale afin de créer les thérapies du futur. Nous sommes aussi très heureux de pouvoir établir un laboratoire de recherche translationelle et de consolider nos collaborations avec les chercheurs en immunothérapie du cancer du CRCHUM » soulignent le Dr Christopher Rudd et la Dre Nathalie Labrecque.

 

Projet ExCELLirate Canada en partenariat avec l’Université Queen’s

Une deuxième bourse complémentaire a été accordée au Dr Denis Claude Roy et au projet ExCELLirate Canada en partenariat avec l'Université Queen's. Le projet, visant à mettre en place une plateforme nationale de recherche pour le développement de nouvelles thérapies cellulaires contre le cancer, a reçu un montant de 5 187 685 $. En tant que participant à ce projet et leader dans le domaine de la thérapie cellulaire, le Centre d'excellence pour la thérapie cellulaire, qui fait partie de l'Institut universitaire d’hémato-oncologie et de thérapie cellulaire (IUHOTC), recevra plus de 1,1 M$ de la subvention du FCI (CR-HMR) pour des équipements destinés à promouvoir l'expansion et la sélection des cellules souches.

La plateforme ExCELLirate Canada propose de révolutionner la fabrication de thérapies cellulaires, y compris les cellules CAR T, et de relever les défis qui empêchent cette thérapie d'être utilisée à son plein potentiel.

« La plateforme nationale qui sera développée grâce à ExCELLirate est une excellente nouvelle pour les patients canadiens. L’accès rapide à des thérapies cellulaires innovantes est une des clés pour sauver encore plus de vies. Je suis fier de collaborer, avec d’autres grandes institutions canadiennes, au développement de nouvelles thérapies cellulaires contre le cancer », ajoute Dr Denis Claude Roy, directeur de l’Institut universitaire d’hémato-oncologie et de thérapie cellulaire faisant partie du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal.

L'équipe qui a contribué au projet était composée des docteurs Mike Sapieha, Sylvie Lesage, El Bachir Affar, Jean-Sébastien Delisle, John Stagg, Denis Claude Roy, Bertrand Routy et Marie-Claude Bourgeois-Daignault.

Rappelons que la thérapie cellulaire vise à repousser les limites dans le traitement du cancer et de plusieurs autres maladies grâce à la médecine de régénération cellulaire.

Pour lire le communiqué du projet ExCELLirate (en anglais)

Pour lire le communiqué officiel de l’annonce du financement