En quoi consiste une carrière en recherche?

Entreprendre une carrière en recherche académique implique une formation de haut niveau.

Maîtrise
Doctorat
Après le doctorat

Maîtrise

L'admission à la maîtrise est généralement conditionné à l’obtention d’une note minimale au baccalauréat. Après s’être inscrit à l’université, l’étudiant doit trouver un centre de recherche où réaliser un stage de formation de 2 ans, en fonction des sujets de recherche qui l’intéressent. Alors que la plupart des cours magistraux ont lieu durant la première année de maîtrise, la seconde année est habituellement consacrée au projet de recherche.

Ce niveau de formation vise trois principaux objectifs: 1) s'initier à la vie scientifique, 2) développer un esprit d'analyse et 3) maîtriser des techniques de laboratoire. Selon le niveau d'atteinte de ces trois objectifs, l'étudiant sera en mesure de déterminer ses capacités de poursuivre une formation de niveau doctoral.

Deux voies s'offrent à l'étudiant désireux de poursuivre au niveau doctoral. Il peut, avec l'accord de son directeur de recherche, procéder à un passage direct sans rédaction d'un mémoire. L'autre option exige que l’étudiant obtienne son diplôme de maîtrise suite au dépôt et à l'évaluation, par un comité d'experts, d'un mémoire contenant une revue de la littérature liée à son projet, suivie d'une présentation de ses résultats de recherche, d'une analyse critique des résultats et d’une mise en perspective.

Haut de page

Doctorat

Les études de niveau doctoral durent généralement de 3 à 5 ans, durant lesquels le doctorant doit devenir un véritable expert de son sujet et publier ses résultats dans des journaux scientifiques. Les principaux objectifs de cette formation sont de former des chercheurs autonomes capables de réaliser un programme de recherche original.

L’étudiant au doctorat ne suit plus de cours magistraux, mais doit assister à des séminaires et à des conférences. Il est encouragé à présenter ses résultats dans des congrès nationaux et internationaux. À mi-parcours, soit après environ six sessions, l’étudiant se soumet à un examen pré-doctoral, dans le cadre duquel sont évaluées ses connaissances scientifiques générales ainsi que les progrès de son projet de recherche.  Chaque année, l’étudiant rencontre son comité de thèse, composé de son directeur de recherche et de deux autres chercheurs, qui suivent ses progrès et le conseillent si nécessaire. Lorsque les travaux de recherches sont complétés, il doit rédiger et soutenir une thèse décrivant ses résultats.

Après le doctorat

À la fin de son doctorat, l’étudiant effectue, s'il le désire, un ou plusieurs stages postdoctoraux dans une autre institution de recherche, après quoi il a la possibilité d'intégrer un centre de recherche à titre de chercheur autonome. Parallèlement à ses travaux de recherche, il contribue à la formation des étudiants-chercheurs en étant rattaché à une université.

Pour de plus amples détails, vous pouvez consulter la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l'Université de Montréal.

Haut de page